8 mars

Un « non » devrait toujours être suivi d’un « c’est bien » !

Ah le fameux non ! Celui que votre chien prend pour son nom justement… « Non ne fais pas ça ! » « Non ne va pas là ! » « Non, j’ai dit non ! » « Non ! » Et tous les « non » déclinables à l’infini…

Le but n’est pas de ne pas dire non, car je pense que nous en sommes incapable. L’humain n’a que ce mot à la bouche et toute notre éducation a été basée sur ce principe.

On voudrait faire de l’éducation positive mais nous même n’avons pas été élevés comme cela et ce n’est pas à l’école qu’on y a eu le droit. L’éducation dans notre société est basée sur la punition et la sanction. Donc évidemment c’est devenu un réflexe.

Comment ne pas dire non à son chien ?

Je pense que ce n’est pas possible. J’essaye de beaucoup moins le dire mais je sais que ça m’échappe. C’est un réflexe, ça sort plus vite que mon ombre…

Et puis autant ne pas aller contre notre nature, si déjà on divise par 10 les fois où on dit non, on est bien ! Parce que souvent je lis des articles où les gens proposent des solutions super mais difficilement applicables. Donc je pense qu’il faut être réaliste et essayer de mettre toutes les chances de notre côté.

On dit de mettre le chien dans 95% de réussite, faisons de même avec leurs humains…

Mais quand on dit « non » à son chien, à quoi s’attend-on ?

Et bien à ce que le chien sache que ce qu’il fait ne nous convient pas ! Sauf qu’en premier lieu il faut le lui apprendre. Donc attraper des magazines sur la table basse doit être compris par le chien comme une bêtise, ce n’est pas inné chez lui.

Bon, on ne va pas se mentir, souvent les chiens savent que c’est interdit mais réessayent quand même.

En même temps, je pense que tout le monde sait que dépasser la limitation de vitesse en voiture est interdit, et pourtant tout le monde le fait… Alors autant déchiqueter un magazine n’est pas dangereux, autant rouler à 50 km/h dans une zone 30 ça l’est quand même un peu plus…

C’est marrant comme nous sommes super sévères avec nos chiens et bien moins avec nous même… mais ce n’est pas le but de cet article !

Comment doit-on faire alors pour que le « non » fonctionne ?

Votre chien mange donc le magazine design qui coûte un bras et forcément vous n’êtes pas content… Sauf que pour une fois vous l’avez enfin pris sur le fait ! Parfait, on va pouvoir le disputer et lui faire comprendre que ce n’est pas bien… (Oui d’habitude il est malin il fait ça en douce pendant notre absence et on ne peux rien dire en rentrant quand on découvre le massacre, grrrr !)

Shiba_destruction

Il commence donc discrètement avec ses petites dents de devant à tirer le magazine (ou la télécommande, ou la tablette de chocolat, ou les écouteurs ou même la manette de PlayStation…).

Vous êtes fière de vous de l’avoir pris sur le fait et criez un bon gros « Ah non !! » !

C’est très bien, je pense que là le chien se stoppe et comprend que vous n’êtes pas content. Mais (oui, il y a un « mais »…) il a toujours ce besoin de déchiqueter. Ce n’était pas pour lire les dernières tendances qu’il a pris ce magazine, il y a Pinterest pour ça…

Là il a besoin de mastiquer, de détruire et de mâchouiller quelque chose. Donc c’est là que le « c’est bien » est indispensable !

Il faut toujours proposer un comportement de substitution !

Là, c’est à vous de devenir un bon éducateur, de faire que votre chien devienne un chien hyper bien éduqué qui va adopter tous les comportements que vous voulez…

Vous avez identifié la cause de ce mauvais comportement, il veut en découdre avec un objet… Ok, alors on va le diriger vers l’un de ses jouets !!

Quoi de mieux que de ronger un os, vider une peluche ou décortiquer le petit pouic pouic qui nous agace tant quand on regarde la télé ? Si ses jouets sont trop ennuyeux pour lui, un rouleau de Sopalin vide fera même encore mieux l’affaire !

Du coup, on lui met le jouet sous le nez et dès qu’il le prend en gueule, on prend notre super voix de débile et on le félicite : « Oui, c’est bien mon chien ! » !

Si vous remplacez systématiquement les mauvais comportements par les bons, votre chien n’aura plus aucune raison de mal faire.

Donc dès que vous allez dire non, réfléchissez à toujours y ajouter un « c’est bien ! » car cela veut dire que vous avez prévu un comportement de substitution pour votre chien et que vous aurez comblé son besoin du moment.

Vous aurez un super chien et en plus vous serez un super humain pour lui car vous lui apporterez ce dont il a besoin.

Shiba_Inu_jouet

A force de faire cela, vous allez vous rendre compte que votre chien va chercher de lui même comment obtenir ce « c’est bien » après le « non ». Donc vous n’aurez même plus à le rediriger, il le fera de lui même…

Si cet article vous a plu, vous pouvez aussi regarder cette vidéo sur Youtube qui pourrait vous intéresser.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.8/5 (26 votes cast)

Un « non » devrait toujours être suivi d’un « c’est bien » !, 4.8 out of 5 based on 26 ratings




Wordpress SEO Plugin by SEOPressor