3 avril

[étude de cas] Mon chien ne veut pas partager ses ressources

Je vous propose un nouveau type d’article, les études de cas. En effet vous être nombreux à me contacter en privé pour des problèmes différents et variés. J’essaye de répondre à tout le monde mais parfois, les mêmes questions reviennent.

Pour que ça soit utile à tout le monde, j’ai décidé de mettre parfois public (suivant l’accord des personnes) les questions qui me sont posées et la réponse que j’y apporte.

Ici, il s’agit du partage de ressources. Voici le mail que j’ai reçu de Iris :

Bonjour,

Je viens de découvrir ton blog, j’ai déjà pratiquement lu tous tes articles, chapeau, ils ont tous aussi intéressants les uns que les autres!

Je me permets de te contacter parce que dans un de tes articles j’ai lu que ta chienne avait quelques soucis de partage (avec ses jouets, bâtons, ecc.) j’ai le même soucis avec la mienne (un cocker de bientôt 7 ans); elle est pas vraiment attirée par les autres chiens, elle préfère jouer avec les humains, elle ne leur saute pas dessus sans raison mais elle repousse souvent ceux « qu’elle n’aime pas » s’ils sont trop oppressants; par contre elle devient « mauvaise » si un chien tente de s’approcher d’elle lorsqu’elle a un jouet/bâton/ si je viens de lui donner une friandise, et ce même avec les chiens qu’elle fréquente régulièrement! Du coup je serais curieuse de savoir si tu as trouvé une solution pour la tienne…?

Merci d’avoir pris un peu de temps pour me lire!

Et voici ma réponse :

Il est vrai que les femelles sont souvent plus possessives et ce n’est pas quelque chose de très facile à travailler. J’ai mis pas mal de temps à calmer Akiko. A deux ans et demi elle se calme quand même beaucoup et prend sur elle.

Voici ce que j’ai mis en place pour aider un chien à partager ses ressources :

Je lui ai appris à partager. C’est à dire que pour débloquer ce qu’elle voulait, il fallait qu’elle partage. Pour te donner un exemple, j’apporte des friandises en balade, quand les chiens s’approchaient de moi elle leur « sautait » dessus… j’annonce donc maintenant le nom de celui à qui je donne. Ça c’est pour Ayame, ça c’est pour Kuma et ça c’est pour Akiko. Je ne laisse pas les autres chiens lui prendre sa part et elle a donc vu que chacun aurait une friandise. Ça l’a beaucoup apaisé.

Ensuite il y a eu Kuma, mon deuxième chien, qui l’a aussi changée. En fait, je pensais qu’elle allait être très dure avec lui mais pas du tout. Elle lui laisse tout. Donc, si je jette un bâton et que lui le veut et bien elle va le lui laisser. Elle l’a généralisé aux autres et avec l’âge elle fuit les situations de conflit.

Anticiper toutes les sources de conflits

La dernière chose que je fais, c’est que j’anticipe toutes les situations sources de conflits. Je ne laisse pas mon sac par terre s’il y a mon pique nique dedans, j’évite de lancer des bâtons si je sens que la situation est tendue, et en règle générale quand il y a d’autres chiens j’évite de laisser des ressources traîner à leur portée.

A force de travail et de lui apprendre à éviter les situations de conflit, elle est davantage sereine et entre donc moins en compétition avec les autres chiens.

Elle garde son caractère, mais je parviens à lui expliquer ce qui la rassure. Je ne la dispute plus devant les autres chiens, j’ai compris que lorsque je faisais ça, elle reportait sa frustration sur les chiens autour.

Sois zen et elle le sera, sois agressive et elle le sera aussi…

J’espère que ce nouveau type d’article vous plaira. Si vous avez aimé cet article, Cliquez sur j’aime pour en faire profiter vos amis.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.3/5 (12 votes cast)

[étude de cas] Mon chien ne veut pas partager ses ressources, 4.3 out of 5 based on 12 ratings



Wordpress SEO Plugin by SEOPressor