22 août

Comment choisir son vétérinaire ? Vaccination annuelle ou gros problèmes de santé…

C’est une question difficile car on veut le mieux pour notre chien mais on ne sait jamais qui choisir et surtout comment choisir !

Cela me fait beaucoup penser au choix du garagiste, j’ai eu quelques soucis avec ma voiture il y a peu de temps et je ne savais pas du tout comment trouver le bon garage ! Un qui ne soit pas trop cher, honnête et qui me fera de bonnes réparations… pas évident.

Comme je n’y connais rien en mécanique, j’ai forcément peur de me faire arnaquer et je ne pourrais pas vérifier tout ce qu’il me dira…

Shiba-Inu-Veterinaire-Paris

Le choix d’un vétérinaire est également délicat car souvent on ne sait pas lequel choisir car c’est notre premier chien, on ne connaît pas le milieu du chien et nous n’avons pas forcément des amis qui ont déjà un bon véto.

De plus, ça concerne la santé et il est rare de s’y connaître en médecine vétérinaire.

Alors comment choisir son vétérinaire, sur quels critères ?

La plupart du temps on va à la clinique vétérinaire la plus proche, le premier vétérinaire que l’on voit fera l’affaire. En plus, on se dit que la proximité est importante en cas d’urgence.

C’est assez faux en réalité, effectivement c’est important de ne pas faire 3h de route pour une urgence mais les compétences médicales et les horaires d’ouverture sont des critères bien plus importants.

Si votre vétérinaire se trouve en bas de chez vous mais qu’il n’est ouvert que de 8h à 18h du lundi au samedi, vous n’irez pas chez lui en cas d’urgence…Et oui, les urgences arrivent évidemment le soir après la fermeture ou le dimanche, et c’est toujours plus sympa les tarifs de nuit et jours fériés ^^

Autre cas de figure, votre chien se fait renverser, il se casse la patte, il a ingéré un objet non identifié etc… il faut que le vétérinaire en bas de chez vous soit bien équipé et puisse faire des radios, des échos etc.

Donc encore une fois la proximité n’est pas vraiment le bon critère.

En fait, je pense qu’il n’y a pas de critères fixes, il faut prendre la situation dans son ensemble.

Je dois faire les vaccins annuels de mon chien, chez quel vétérinaire aller ?

Alors dans ce cas de figure, le principal critère selon moi est le FEELING !!!

Comme vous le savez je suis très attachée à tout ce qui touche au comportement canin et particulièrement aux bonnes expériences que doivent avoir nos chiens.

Je dis souvent que même si votre chien en a des mauvaises, ce n’est pas grave, ce qui compte c’est comment réagir ensuite. Sauf que là on peut et on doit, créer une bonne expérience !! C’est primordial, surtout pour les premières fois.

Shiba-Inu-Chiot-Veterinaire-Manipulation

Evidemment, je ne veux pas d’un vétérinaire nul qui ne connaisse pas les derniers protocoles vaccinaux, je suis ravie quand ma véto m’explique que maintenant la rage peut être faite tous les 3 ans etc… MAIS vraiment le feeling est le plus important, surtout pour un chiot.

Ces premières visites sont essentielles pour la suite et vont ancrer le comportement de votre chien pour les 15 prochaines années, alors il ne vaut mieux pas se rater.

Je sais de quoi je parle, Kuma est très très très compliqué chez le vétérinaire et chaque année ou à chaque fois que l’on a besoin d’y aller c’était la grosse angoisse, et pour lui, et pour nous. Déjà les soins chez nous, par nous, c’est compliqué alors forcément par un étranger qui en plus ne sait pas s’y prendre…

Pour vous dire, pour faire une prise de sang, on devait être à 4 pour le maintenir, il doit être muselé, il hurle, il grogne et même comme ça, souvent il faut s’y prendre à 2-3 fois car il se débat trop. Une expérience très traumatisante pour tout le monde, les vétérinaires ne l’oublient pas en tout cas…

Shiba-Inu-Collerette

Maintenant nous pouvons presque tout lui faire comme soins, mais nous même. Nous avions toujours eu du mal mais nous savions qu’il ne nous mordrait pas, c’est juste qu’il a une force incroyable quand il se débat donc sans Abdel pour faire une prise de catch c’était impossible.

Aujourd’hui ça va beaucoup mieux mais il a fallu pas mal de travail et beaucoup de complicité pour en arriver là. Sauf que chaque année, c’était une régression parce que chez le vétérinaire ça se passait mal.

Heureusement, ceux qui ont pris le premier fils d’Akiko et qui sont devenus des amis nous ont conseillé une vétérinaire vraiment bien qui avait vraiment le feeling. On a décidé d’aller tester et là, miracle !!

Elle l’appelle Kumkum et a un super feeling avec lui, alors évidement ça reste difficile, les vaccins se font par terre car la table c’est compliqué mais on peut y faire l’examen malgré tout. Elle « accepte » également qu’on fasse tout en plusieurs fois, c’est à dire qu’entre des moments stressants, on puisse le relâcher pour qu’il décharge un peu et se sente moins prisonnier. Puis grand changement, pas de muselière !! Et ça pour lui c’est énorme car la muselière rajoute un gros stress et a abîmé mon travail de désensibilisation.

Shiba-Inu-Veterinaire-Table

Elle a également bien voulu ne pas mettre d’alcool avant le vaccin, qui était également une source de stress, limite pire que le vaccin lui même.

Bref une bonne expérience pour Kuma et quand il a fallu le castrer ça s’est assez bien passé, elle a réussi (non sans mal) à lui poser le cathéter et c’est moi qui le lui ai enlevé sous sa supervision.

Tout ça pour vous dire que le feeling est primordial pour éviter de se retrouver dans ce genre de situation avec un Kuma bis.

Alors évidement tous les chiens ne marquent pas comme Kuma et n’ont pas cette sensibilité aux inconnus que lui a, mais j’ai également un exemple avec Akiko !

Elle a toujours été ultra sociable, elle aimait tout le monde, mais alors au point de faire une fête de folie à TOUT le monde dans la rue… Elle aimait bien aller chez le vétérinaire parce qu’elle avait des friandises. Sauf qu’un jour je l’y emmène car je vois une petite boule à côté de sa mamelle, donc dans le doute je suis allée consulter (oui c’était à l’époque où je m’inquiétais pour pas grand chose… c’était tout simplement une piqûre d’insecte…).

Donc je vais chez ma véto habituelle et là, elle a commis l’irréparable… elle a pris ses quatre pattes et l’a fait basculer sur le dos de force ! Akiko se laisse faire pour tout, prise de sang, vaccins, auscultation etc, mais ne supporte pas du tout d’être sur le dos !!

Alors elle n’a rien dit hein, mais j’ai vu ses yeux se remplir de peur et d’incompréhension, la pauvre. Depuis ce jour, elle change de trottoir si je dois passer devant chez cette véto. Pour vous dire à quel point cela peut les marquer…

Du coup pour faire ses échos quand elle attendait des chiots, je lui faisais faire debout, plus moyen qu’elle soit sur le dos !

Shiba-Inu-Veterinaire-CERCA

Bon mais si j’ai une urgence, mon chien a un problème de santé grave, on s’en fiche du feeling !

Evidemment ! Ce que j’essaye de vous faire comprendre c’est que pour chaque situation, le critère est différent !

Le mieux est d’avoir un vétérinaire ultra compétent, ultra bien équipé, ouvert 24/24 et ultra cool avec nos chiens, mais si c’est impossible de tout avoir alors il faut se poser la question : qu’est ce qui est le plus important là, tout de suite ?

Je pense que le feeling est primordial pour des rappels de vaccins parce que ça ne demande pas non plus une expertise de folie et surtout parce que c’est le premier pas que l’on va faire chez notre véto quand on vient d’avoir un chiot.

Shiba-Inu-Chiot-Veterinaire-Pesee

Cependant, quand notre chien a eu un grave accident, si la ou le vétérinaire n’arrive pas à déceler la pathologie qu’il a, si son état empire ou ne s’améliore pas, alors oui, il vaut mieux, dans ce cas, trouver LE super spécialiste ! Là, les compétences médicales passent bien avant le feeling et on se débrouillera pour palier à son manque de doigté si c’est le cas.

Nous pouvons, nous aussi, aménager la visite chez le vétérinaire afin que ça soit une super expérience. Le vétérinaire y est pour beaucoup mais vous, vous êtes là pour le bien être de votre chien !

Shiba-Inu-Veterinaire-Chien

Le syndrome de la blouse blanche…

Je vois souvent des gens venir en école des chiots en me racontant à quel point la visite chez le vétérinaire s’est mal passée, à quel point leur chiot a été traumatisé ou juste complètement inhibé. C’est vrai que j’ai beaucoup de Shiba, Akita ou Basenji en cours, donc forcément des races assez difficiles pour ce qui est des manipulations car assez sensibles et il faut vraiment savoir comment les prendre.

Dans la plupart des récits, on retrouve le vétérinaire qui met le chiot sur le dos, qui sévit avec la voix, qui dispense des conseils d’éducation d’un autre âge ou encore qui se permet de manipuler le chiot avec violence.

Quand un chiot grogne, au lieu de le plaquer sur le dos ou de le secouer par la peau du cou, peut-être qu’il est préférable de comprendre pourquoi, peut-être qu’il faut comprendre qu’il a très peur et qu’il a besoin de plus de temps ou d’une approche différente !

Ce qui me perturbe c’est de voir que l’humain n’a pas osé dire stop. Je ne juge pas car moi aussi j’ai vécu cette situation (Akiko sur le dos vous vous souvenez ? Kuma qui grognait à 3 mois et qu’elle a muselé…).

On ose pas dire stop car on est face à un professionnel, à quelqu’un qui est censé savoir ce qu’il fait. On se dit aussi que l’on est mal placé pour donner son avis, mais c’est faux !! C’est NOTRE chien !!

Shiba-Inu-Chiot-Veterinaire-Table

On ne leur doit rien, on les paye pour faire leur travail et si on voit que ça ne nous convient pas, on est libre de dire non, stop et de partir. On le fera vacciner ailleurs. C’est comme quand on choisit un éducateur canin, on doit dire stop si les méthodes ne nous conviennent pas !

Au pire on a payé une séance pour rien, on a payé une consultation pour rien, mais finalement pas pour rien, pour le bien être de notre chien !! Ce n’est pas parce qu’ils portent une blouse blanche qu’ils ont tous les droits sur nos chiens.

Un chiot de Akiko est donc allé chez le vétérinaire qui a interdit à son humaine de lui donner du beurre de cacahuètes ! Oui son humaine a voulu rendre la visite agréable mais la vétérinaire lui a interdit car mauvais pour le chiot, il ne fallait que des croquettes au risque de diarrhée…

Alors d’une part, je ne suis pas d’accord, je pense que vous savez depuis longtemps que je suis pro Barf alors le tout croquettes ou rien hein… Et d’autre part, des cacahuètes mixées n’ont jamais tué un chien. Mais quand bien même cela lui donnerait la diarrhée, je préfère que mon chiot ait une diarrhée qui se règlera en quelques jours que d’avoir un chiot qui déteste aller chez le véto jusqu’à la fin de ses jours…

Voici une petite vidéo des chiots nés chez moi que j’emmène pour leur première visite vétérinaire, leur primo vaccination. Il est primordial que ce soit une super expérience pour eux ! On voit d’ailleurs que le chiot ne réagit même pas à la pose de la puce…

Protégez-les, ce sont VOS chiens, et c’est vous qui vivrez les 15 prochaines années à leurs côtés !

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (6 votes cast)

Comment choisir son vétérinaire ? Vaccination annuelle ou gros problèmes de santé…, 5.0 out of 5 based on 6 ratings

Wordpress SEO Plugin by SEOPressor