25 octobre

Comment gérer une bagarre de chien ? (Après la bagarre)

Cet article est le dernier volet de la trilogie « Comment gérer une bagarre de chien ? » Vous pouvez trouver la première partie, « Avant la bagarre, laisser faire ou pas ? » ici et la deuxième partie « Pendant la bagarre, comment intervenir ? » ici. Dans cet article, je vais vous expliquer comment réagir quand votre chien vient de se battre. Votre réaction sera la plus part du temps décisive dans la relation qu’aura votre chien avec ses congénères par la suite.

Après la bagarre, comment réagir ?

Trois cas de figures sont généralement observés. Votre chien s’est fait agresser par un autre, votre chien en a agressé un autre et enfin les deux chiens se sont battus, on n’a pas vu qui a commencé donc les deux sont plus ou moins sur le même pied d’égalité. Dans le troisième cas il faut réagir comme pour le premier, vu qu’on ne sait pas qui a commencé.

1/ Votre chien s’est fait attaquer. 3/ Les deux chiens se sont battus.

Vous pensez que c’est sans fondement et que votre chien n’a rien fait pour mériter ça. La plupart du temps, nous n’avons simplement pas vu ce qui a pu déclencher cette réaction de l’autre chien. Je serais donc très prudente quand je dis que le chien n’y est pour rien. Il est vrai que parfois, des chiens sont lâchés sans avoir été codés ni socialisés, et là effectivement, ils peuvent attaquer sans raison. Ce sont d’ailleurs les bagarres les plus dangereuses car le chien qui attaque n’a aucun code.

Mais dans la majorité des cas, il y a bien une cause et on ne l’a simplement pas vue. Votre chien a dépassé la zone de confort d’un autre, il est arrivé trop frontalement… bref, toutes sortes de raisons potentielles que l’on ne détecte souvent pas à temps. Quand la bagarre se produit, votre chien hurle à la mort, un peu comme un cochon qu’on égorge et ce cri est franchement flippant. C’est d’ailleurs le but !

Shiba_Inu_Chien_Bagarre_Chiot

Quand c’est un chiot qui le fait, il dit à l’autre chien qu’il n’est qu’un chiot et qu’il ne cherche aucun problème. C’est un peu un système d’alarme pour calmer l’adulte. Quand c’est un adulte qui le fait, il agite le drapeau blanc en disant, « ok je ne voulais pas en arriver là » !

C’est souvent un cri de peur. Les gens l’interprètent comme un cri de douleur alors que parfois le chien n’a même pas été touché. Bien sûr, il peut aussi pousser ce cri parce qu’il a eu mal mais avant d’en arriver à cette conclusion, il faut attendre d’avoir examiné votre chien. Ne stressez pas avant 😉

Dès que la bagarre est finie, ne prenez SURTOUT PAS votre chien dans les bras, ne le plaignez pas, ne lui communiquez surtout pas votre peur et votre stress !

 Éloignez l’autre chien, essayez de rétablir le calme autour de lui et attendez qu’il se calme et que vous aussi, vous vous calmiez. Une fois que votre chien a fini de hurler et que vous avez cessé de trembler (c’est toujours une grosse émotion quand notre chien hurle comme ça) alors vous pouvez aller voir votre chien.

Ne lui parlez pas comme si une bombe nucléaire venait de s’abattre sur lui. Parlez lui plutôt normalement et de façon à dédramatiser la situation. Vous pouvez lui dire par exemple : « bon allez fais moi voir ça » (vous lui prenez les pattes, le cou, les oreilles et vous vérifiez qu’il n’y ait pas de sang), « tu vois ce n’est rien, allez il n’y a rien, retourne jouer » (et vous l’encouragez à retourner à ses occupations).

S’il est blessé, stresser ne changera rien à sa blessure et vous n’allez que le stresser davantage. Dans ce cas, vous pouvez lui dire quelque chose comme : « bon ok, on va aller soignez ça, ce n’est rien ». Lui ne comprendra pas vos paroles mais ressentira votre émotion. Si vous êtes calme, alors il le sera davantage et vous filez chez le vétérinaire le plus proche.

Shiba_Inu_Chien_Veterinaire_Bagarre

Tout ça est très difficile à réaliser parce que la première chose que l’on a envie de faire, c’est de prendre notre chien dans les bras et de le plaindre pour le rassurer. Sauf que ça produit l’effet inverse ! Il se dit qu’effectivement cette situation est angoissante et il ressent que vous avez du mal à gérer vos émotions et donc la situation.

C’est un peu comme avec un enfant. J’utilise souvent cette anecdote que j’ai constatée plus d’une fois dans les jardins d’enfants. Un enfant tombe et s’égratigne le genou, il se relève et la première chose qu’il fait, c’est de vérifier si sa mère le regarde. Si sa mère ne le voit pas, il ne va pas pleurer, mais dès qu’elle le regarde et lui demande ce qu’il a d’un air inquiet, alors là les vannes s’ouvrent et l’enfant se met à pleurer tout ce qu’il peut.

Pour les chiens c’est un peu la même chose. Kuma et Meiko m’ont joué un peu la même scène. Il se sont fait remettre en place un peu violemment. Je ne les regarde donc pas et voyant que je les laisse se calmer, ils cessent de crier et se mettent sur le dos en chouinant pour que je vienne les plaindre 🙂 C’était adorable ! Évidemment ils n’avaient rien et sont repartis jouer deux minutes plus tard !

Shiba_Inu_Chien_Comedie

L’autre effet très néfaste de les plaindre ou de les prendre dans les bras, c’est la sensation qu’ils vont garder de cette expérience. Si ils se sont fait remettre en place parce qu’ils avaient été malpolis avec un autre chien, alors vous ruinez tout le bénéfice d’un apprentissage des codes canins.

Votre chien sera donc inapte à communiquer comme il faut avec ses congénères car il ne comprendra pas les messages canins et aura peur de ses congénères. Il aura peur de re-communiquer avec des chiens. On apprend de ses erreurs, et bien c’est pareil pour les chiens, ils apprennent aussi en commettant des erreurs. Il faut donc dédramatiser ce genre de situations. Les chiens ont une gueule et des crocs, ils ne vont pas sortir un livre pour expliquer les choses.

L’éducation positive c’est un état d’esprit, essayez de rendre toute interaction entre deux chiens positive !

Rester sur une note négative peut provoquer une réaction agressive défensive de votre chien à la prochaine rencontre canine. Il sera forcément amené à revoir des congénères, alors autant qu’il ne reste pas sur une mauvaise impression.

Admettons que vous vous fassiez agresser ou qu’un pot de fleur vous tombe sur la tête dans une ruelle, vous allez avoir peur de la reprendre. Cependant vous êtes obligé de la reprendre tous les jours. Si le lendemain vous trouviez une mallette remplie d’argent et que le surlendemain vous trouviez des bijoux en or etc… La sensation et les sentiments que vous procurent cette ruelle va changer.

Juste après la bagarre, essayez de reprendre sur une note positive, prenez une balle et allez jouer un peu plus loin avec votre chien. Changez lui les idées mais ne rentrez pas chez vous sur une mauvaise impression.

2/ C’est votre chien qui a déclenché la bagarre.

Je vais parler dans ce paragraphe uniquement de chiens socialisés et équilibrés.

Dans ce cas de figure, vos plus grands ennemis ce sont vos émotions et le regard des autres. Vos émotions parce que vous êtes énervé que votre chien ait pu être aussi méchant ou malpoli ! Mais peut être avait-il une bonne raison (pour lui) d’agir ainsi.

Vous allez donc réagir souvent par la violence, qu’elle soit physique (d’une petite tape sur le museau au gros coup de pied dans les flancs) ou morale (le secouer en le disputant violemment). Vous aurez tort car vous n’allez créer chez lui que du stress supplémentaire. Vous réagissez exactement comme vous ne voulez pas qu’il le fasse.

Résoudre la violence par la violence n’a jamais marché ! « Fais ce que je dis mais pas ce que je fais » n’est pas compréhensible pour un chien !

Changez plutôt son émotion face à une situation qui le dérange. Il n’aime pas qu’un autre chien s’approche de vos affaires ? Alors détendez le et travaillez sur ce problème.

La bagarre n’est que la conséquence d’un problème, et non la cause. C’est là que le regard des gens entre en compte. Vous vous devez de réagir et souvent vous pensez qu’en étant violent, l’autre propriétaire sera soulagé. Bah oui son chien s’est fait attaquer, alors il est naturel que vous corrigiez le vôtre !

Les gens ne vivent pas avec vous et ne seront pas là pour rééduquer votre chien. Ils ne seront pas là non plus quand votre comportement aura causé de gros dégâts sur votre compagnon. Il faut réagir évidemment et montrer au chien que l’on n’est pas content et que ce n’est pas ce que l’on attend de lui, que ce comportement ne va lui causer que du tort.

Ce que je fais dans ce cas là, c’est que j’écourte la balade. Mon chien se bat alors on rentre et la balade prend fin. Sinon je le mets à l’écart du groupe, il se retrouve donc isolé. La prochaine fois il se dira peut-être que de se battre met fin à la balade et aux amusements et il y réfléchira alors à deux fois ?

Si vous aussi, vous avez déjà assisté à une bagarre de chien. Racontez-nous dans les commentaires ci dessous comment vous avez réagi juste après.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 3.9/5 (64 votes cast)

Comment gérer une bagarre de chien ? (Après la bagarre), 3.9 out of 5 based on 64 ratings

Wordpress SEO Plugin by SEOPressor