23 juin

Toutes les friandises ne se valent pas… pour votre chien !

J’entends souvent dire que le chien ne veut pas faire ce qu’on lui demande alors qu’il a une récompense à la clé.

Mais quelle récompense ? Toutes ne se valent pas.

Si vous partez en balade avec ses croquettes habituelles, il y a tout à parier que le copain chien aura plus de valeur que la croquette qu’il aura de toute façon en rentrant…

Le mieux est de connaitre les goûts de votre chien, je sais par exemple que Kuma adore le chèvre donc il sera d’avantage content si je lui coupe des morceaux de chèvre qu’un petit bout de crevette qu’il n’aime pas.

J’ai fais un article sur le choix des friandises qui vous permet de choisir parmi plusieurs afin de connaitre les goûts de votre chien.

Le mieux c’est d’avoir deux ou trois sortes de friandises différentes. Une bonne, une un peu mieux et une autre vraiment mieux. Cela permet de travailler avec le chien dans des situations différentes. Travailler dans votre salon n’a pas la même difficulté que de travailler en forêt ou à proximité d’autres chiens.

Ne pas lasser son chien même avec une super friandise.

Faites attention également à ne pas le lasser avec les friandises. En effet plus vous donnez une friandise, plus elle perd de sa valeur. 

Je m’explique, vous avez toujours sur vous des morceaux de Knaki et à la moindre occasion vous le lui en donnez. C’est très bien, ça le renforce bien mais dès que vous demandez plus ou plus compliqué il sera moins motivé car il sait qu’en faisant moins, il en aura de toute façon.

Donc essayez de penser augmentation ou heures sup, plus il fait bien, mieux il aura ! Le rappel qui est un signal compliqué car il y souvent trop de distractions autour, mérite au moins du pâté de foie ou mieux si votre chien a du mal à revenir.

Et puis avoir toujours pareil ça lasse, même si ce sont des macarons Ladurée !

Motivation sur le moment, tout est question de motivation !

Je vous parlais de super friandises, mais finalement c’est très vite résumé. La meilleure récompense c’est de trouver la motivation du chien sur le moment !

Par exemple, vous faites une balade, votre chien a très soif mais aucun endroit pour boire, la meilleure récompense à un bon rappel, à ce moment précis, c’est de lui donner un bol d’eau.

Vous êtes en plein désert ou sous la pluie avec une bouteille d’eau dans votre sac, l’eau n’aura forcément pas la même valeur pour vous à un moment précis.

Si votre chien veut des caresses, rappelez-le en lui proposant également de l’attention et des caresses.

Ou encore si votre chien est accro à la balle, sortez lui son jouet préféré ou si vous ne l’avez pas, un bâton fera très bien l’affaire.

Le principe est de connaitre la motivation de son chien sur le moment, si vous lui proposez un bâton alors qu’il a soif ou de l’eau alors qu’il veut jouer, alors vous ne risquez pas d’être plus intéressant que l’environnement et en plus vous perdez en crédibilité.

Valeur inversée d’une bonne friandise qui devient mauvaise.

Alors c’est un terme que j’ai complètement inventé.

Je vous explique avec l’exemple d’Akiko et son Dentastix. Avant de partir de la maison, je laissais un Dentastix à Akiko pour qu’elle s’occupe en notre absence. Au début tout allait bien, elle mangeait la friandise et nous partions sereins.

Friandises pour chien - Primitif Addict

Sauf qu’un jour je me suis rendue compte qu’elle n’avait pas mangé le Dentastix, le deuxième jour non plus. J’ai donc décidé de lui donner en notre présence et elle nous regardait inquiète et ne le mangeait toujours pas. Elle a fini par le manger au bout de quelques minutes mais pas de façon sereine et enthousiaste comme c’était le cas au début.

En fait elle a associé le Dentastix à notre départ, donc Dentastix = départ. Une friandise qui à la base était super est devenue source de stress.

En gros c’est le fait de rendre moins bonne ou même mauvaise, une friandise qui était bonne à la base. C’est une question de mauvaise association.

Bien sûr cela dépend de comment votre chien est stressé par rapport à la situation !

Pour résumer.

Faites attention à la valeur de ce que vous donnez à votre chien, réfléchissez si c’est ce dont il a envie sur le moment. Faites également attention quand vous travaillez une désensibilisation à ce que la récompense soit nettement supérieur au désagrément afin ne pas faire l’inverse du travail souhaité.

Si j’avais donné un steak cru à mon départ je pense que je n’aurai pas eu le même problème…

Pour compléter cet article : devenez aléatoire et imprévisible !

Si vous aussi avez eu un cas similaire, partagez-le avec nous dans les commentaires.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.5/5 (16 votes cast)

Toutes les friandises ne se valent pas… pour votre chien !, 4.5 out of 5 based on 16 ratings

Wordpress SEO Plugin by SEOPressor