5 décembre

[aromathérapie] Puces, tiques, comment faire en hiver ? Recette d’une pipette naturelle !

L’arrivée de l’hiver peut parfois être un soulagement pour les propriétaires de chiens. En effet, si le soleil, les vacances et les balades au grand air nous manquent, il y en a qui nous manquent nettement moins. Je veux bien entendu parler des puces, tiques et autres parasites qui empoisonnent nos étés !

Il serait faux de croire qu’on ne risque pas de croiser un parasite en hiver.

Les pics d’activité des tiques, par exemple, sont en effet au printemps et en automne.

Cependant, elles ne disparaissent pas totalement pendant l’hiver, elles se protègent simplement du froid, la plupart du temps en s’enterrant. Néanmoins, il suffit de quelques jours avec une température clémente ou un soleil réchauffant le sol pour que les parasites se réveillent et viennent à nouveau troubler notre tranquillité.

Les puces, quant à elle, supportent mal le froid extérieur. Malheureusement, il est toujours possible d’en trouver en hiver, bien au chaud dans nos foyers. Ne sous-estimez donc pas ces petits nuisibles qui peuvent nous surprendre à tout moment de l’année.

Point positif tout de même : si l’été, les parasites sont activement à la recherche d’un hôte, l’hiver, le froid les engourdit, ils sont ainsi moins virulents et bien moins résistants.

Il est donc bien évidemment nécessaire de traiter son animal, y compris pendant l’hiver, mais c’est peut-être pour vous qui hésitiez à sauter le pas cet été devant la menace angoissante des infections dues aux parasites, l’occasion d’essayer un produit plus naturel et moins offensif.

Pour pouvoir faire du tri dans les produits existants sur le marché, parfois très bien conçus, jetez un œil à l’article [aromathérapie] Contre les puces et les tiques, que faire ? – Partie 1 et continuez toujours à adopter une démarche globale, [aromathérapie] Contre les puces et les tiques, que faire ? – Partie 2.

Une recette simple, efficace et naturelle !

Pour ceux qui préfèrent contrôler de A à Z les substances en contact avec votre chien, j’ai concocté une recette très simple d’antiparasitaire fait maison, qui protégera votre chien de novembre à février.

Recette :

  • 5ml d’huile végétale de Neem (Margousier)
  • 5ml d’HV de Coco
  • 5 gouttes d’huile essentielle de Géranium Egypte
  • 3 gouttes d’HE de Lavande Vraie
  • 2 gouttes d’HE de Tea Tree

Dans un bol, mélanger les huiles végétales. Ajouter ensuite les huiles essentielles et bien mélanger. Prélever le liquide avec une pipette graduée. Votre pipette maison est prête !

Conseil : les huiles végétales utilisées ont tendance à se solidifier rapidement à température ambiante. Passez votre pipette sous un filet d’eau tiède pour avoir à nouveau une consistance bien liquide.

Pour un chien de moins de 10kg : déposez à peu près la moitié de la pipette entre les omoplates du chien. Si c’est encore trop, déposez 2,5ml dans la nuque et 2,5ml à la base de la queue.

Pour un chien moyen : déposez la moitié de la pipette entre les omoplates et l’autre moitié à la base de la queue.

Pour un grand chien : déposez 2,5ml en quatre points sur le dos, de la nuque à la queue.

/!\ Rappel : cette recette ne convient qu’aux chiens. Ne l’utilisez pas sur un autre animal.

Les ingrédients :

Huile végétale de Neem : antibactérienne et antifongique, ce sont surtout ses remarquables propriétés insecticides qui nous intéressent ici.  Elle détruira les larves de puces, tiques et moustiques et empêchera la reproduction des adultes. C’est également un bon répulsif.

Huile végétale de Coco : avec sa délicate odeur sucrée, l’huile de Coco est également très bonne pour la peau. Elle adoucira le mélange et renforcera l’épiderme de votre chien.

Huile essentielle de Géranium Egypte : ses constituants principaux, notamment le géraniol et le citronellol, sont reconnus pour éloigner les mouches, mais aussi les puces et les poux.

Huile essentielle de Lavande Vraie : en raison de son odeur fleurie et du linalol qu’elle contient, la lavande est un répulsif bien connu. Apaisante, elle calme également les démangeaisons éventuelles.

Huile essentielle de Tea Tree : ce véritable « couteau suisse » des huiles essentielles a beaucoup de propriétés, et notamment une action immunostimulante et répulsive des tiques.

Article écrit par Lise, propriétaire de Starbuck, un Shiba Inu mâle de 4 ans et de Boomer, petite Akita Inu de 3 mois. Lise est une adepte des produits naturels, de l’homéopathie et de l’aromathérapie. Retrouvez tous ses articles dans la rubrique Mon chien au naturel.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager et à aimer ma page facebook.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 3.3/5 (16 votes cast)

[aromathérapie] Puces, tiques, comment faire en hiver ? Recette d’une pipette naturelle !, 3.3 out of 5 based on 16 ratings

Wordpress SEO Plugin by SEOPressor