25 mars

[aromathérapie] Les huiles essentielles pour votre chien

Aujourd’hui, je vais tenter de répondre à une forte demande des propriétaires d’animaux en entamant une série d’article sur les traitements naturels pour nos compagnons à quatre pattes. Le premier sujet que je vais aborder, c’est l’aromathérapie vétérinaire et ses règles générales. Évidemment, des articles contenant des recettes et des astuces suivront en fonction des demandes et des saisons.

Les huiles essentielles sont en effet de vrais trésors lorsque l’on sait comment les utiliser. Alliant efficacité et rapidité, elles constituent une aide précieuse dans les soins de certaines affections.

Encore une fois, il convient de préciser que je ne suis pas vétérinaire et que ce que je fais ici, c’est de vous proposer des alternatives naturelles pour soulager vos primitifs (et les autres) au quotidien. L’automédication ne saurait remplacer un diagnostic vétérinaire. Je me contenterai donc de vous donner des pistes et des recettes qui ont fonctionné pour moi et de partager avec vous ce que j’ai pu apprendre au cours de mes différentes formations sur les médecines douces pour animaux de compagnie. En cas de doute, n’hésitez pas à en parler avec un professionnel.

 

1. Une huile essentielle, c’est quoi ?

L’huile essentielle est un liquide extrait d’une plante aromatique. Obtenu le plus souvent par distillation, ce liquide contient certaines molécules chimiques, identifiées et quantifiées afin de connaître leurs effets. Il ne s’agit évidemment pas de remplacer tous les médicaments, mais d’utiliser en prévention ou en complément les vertus thérapeutiques des huiles essentielles.

Chaque huile a un « chémotype », un profil biochimique décrivant la composition et les proportions des molécules qu’elle contient et donnant ainsi des informations sur ses propriétés.

 

2. Un peu d’histoire

Nos animaux ont intuitivement le réflexe d’utiliser les plantes pour soulager certains de leurs maux. C’est même la première médecine vétérinaire appliquée par les éleveurs sédentaires qui mettaient au point des recettes à base de végétaux pour combattre certaines maladies et vermines.

Évidemment, la domestication du chien lui a fait perdre beaucoup de cette aptitude naturelle mais il n’est pas rare de voir nos petits primitifs se mettre à brouter telle ou telle plante, même si la perte de cet instinct et notre mode de vie ne lui permet pas toujours d’en retirer les bienfaits escomptés.

 

3. Comment utiliser les huiles essentielles

Il existe divers modes d’administration des huiles essentielles. Si certains fonctionnent bien pour les humains, ce ne sont pas forcément les mêmes qui fonctionneront pour les animaux.

Nous vous suggérons donc de privilégier pour votre chien :

  • L’inclusion d’huiles essentielles dans une huile végétale (pour un massage local, un spot-on, etc.)
  • L’inclusion d’huiles essentielles dans la nourriture (quelques gouttes dans une nourriture humide, mélangées à de l’huile végétale dans une nourriture sèche)
  • L’inclusion d’huiles essentielles dans un gel, une lotion ou un shampooing (pour les massages, shampooing, etc.)

L’ingestion directe par voie orale est déconseillée car certaines huiles peuvent être particulièrement agressives pour les muqueuses. De même, évitez d’utiliser des huiles essentielles non diluées sur la peau. De manière générale, nous vous recommandons d’éviter l’utilisation d’huiles essentielles pures sur votre animal.

 

4. Quelques précautions d’emploi

Si le traitement est naturel, il n’en reste pas moins potentiellement dangereux. Il y a quelques précautions à garder à l’esprit :

1* Votre chien n’est pas un humain ! La structure de sa peau est différente et son odorat est bien plus développé. Si vous ne sentez pas une odeur alors que vous avez respecté les dosages, peut-être que cela sera suffisant pour votre animal, inutile d’en rajouter.

2* Évitez les zones sensibles ! Sauf avis contraire, évitez donc la truffe, les babines, les yeux, les oreilles et les organes génitaux de vos animaux, même si les produits sont dilués.

3* Dans certains cas, un avis vétérinaire est vivement recommandé. Sauf mention contraire, n’appliquez pas d’huiles essentielles sur les chiennes gestantes, les chiots de moins de six mois ou des animaux ayant d’importants problèmes dermatologiques nécessitant un traitement médicamenteux.

 

5. Où les trouver ?

Le marché des huiles essentielles s’est largement développé ces dernières années. Vous trouverez la plupart des produits en parapharmacie, dans les magasins bio, dans les herboristeries et magasins spécialisés dont nous mettons les liens ci-dessous.

Pour bien choisir son huile essentielle, voici quelques critères :

l’étiquette doit mentionner le nom latin et commun de la plante, la partie distillée, le pays d’origine et le chémotype.

Pour vous aider, il existe deux labels en France : le HECT (huile essentielle chémotypée) et le HEBBD (huile essentielle botaniquement et biochimiquement définie).

 

Magasins :

Aroma-Zone : http://www.aroma-zone.com

Pranarom : http://www.pranarom.com/point_de_vente

Nature et découvertes : http://www.natureetdecouvertes.com

 

Des livres intéressants :

Guide pratique d’aromathérapie de l’animal de compagnie, de Pascal Debauche et Dominique Baudoux

L’aromathérapie : Se soigner par les huiles essentielles, de Dominique Baudoux

Mon chien, je le soigne au naturel, de Nathalie Grosrey

Poche : Huiles essentielles, d’Alessandra Moro Buronzo et Jean-Charles Schnebelen

Article écrit par Lise, propriétaire de Starbuck, un Shiba Inu mâle de 4 ans et de Boomer, petite Akita Inu de 3 mois. Lise est une adepte des produits naturels, de l’homéopathie et de l’aromathérapie. Retrouvez tous ses articles dans la rubrique Mon chien au naturel.

 

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager et à aimer ma page facebook.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.8/5 (5 votes cast)

[aromathérapie] Les huiles essentielles pour votre chien, 4.8 out of 5 based on 5 ratings

Wordpress SEO Plugin by SEOPressor